Conseils stratégiques et accompagnement (lobbyisme-conseil)

La conformité ne suffit pas

La gestion des matières organiques par les municipalités, les industries ou leurs mandataires requiert souvent de devoir déposer des demandes d’autorisation, d’interprétation, de dérogation, de subvention, etc.

Bien que les politiques gouvernementales favorisent en principe le recyclage des matières organiques, force est de constater qu’il est souvent difficile d’obtenir une autorisation dans des délais convenables, même avec une pleine conformité réglementaire.

Pour réduire les délais et le risque de situations problématiques ou conflictuelles avec les Directions régionales, l’approche stratégique est essentielle. Cette approche tient compte du contexte particulier de chaque région, des intervenants au dossier, des éléments prépondérants dans la prise de décision, etc. L’approche stratégique prévoit aussi les divers recours possibles en cas d’impasse ou de traitement inéquitable de la demande d’autorisation.

Une expertise unique

Connaissant très bien la réglementation, la dynamique de prise de décision, ainsi que la culture d’entreprise du MDDELCC, Marc Hébert peut conseiller les municipalités et les entreprises privées sur les meilleures stratégies pour présenter leurs demandes et en faire le suivi . Il peut aussi, au besoin, les accompagner dans les démarches de sensibilisation auprès des instances gouvernementales (lobbyisme-conseil).

Projets récents

Cas 1. Dans le cadre d’un projet de recyclage de MRF provenant d’industries agroalimentaires, un consultant a demandé conseil à M. Hébert à propos de la meilleure façon de présenter son projet au MDDELCC. À la suite de l’expertise fournie, une demande d’autorisation a été déposée, puis acceptée dans des délais raisonnables.

Cas 2. À la suite d’un test environnemental réalisé par une industrie à la demande du MDDELCC, une Direction régionale a émis une position administrative qui semblait arbitraire. Les conséquences de cette décision étaient en fait préjudiciables à la réalisation de l’activité de recyclage et aux objectifs provinciaux de recyclage et de réduction des émissions de GES. M. Hébert a conseillé l’entreprise quant à une approche stratégique par étapes auprès du MDDELCC et d’autres instances afin de dénouer l’impasse. Des discussions sont actuellement en cours.

Scroll to Top