Contre-expertise indépendante pour le choix des filières optimales de traitement (compostage, biométhanisation, TMB, traitement alcalin, etc.)

Le besoin d’un éclairage indépendant

Plusieurs municipalités et organismes municipaux de gestion des matières résiduelles veulent valoriser les matières organiques produites par leurs citoyens en tenant compte de programmes d’aide gouvernementale existants. Pour cela, ils ont recours aux firmes de génie-conseil.

Les approches recommandées, lors de discussions préalables ou à la suite d’études de préfaisabilité ou de faisabilité, varient d’une firme à l’autre en fonction de leurs spécialités, des liens d’affaires avec les équipementiers et même des écoles de pensée. Mentionnons à titre d’exemples le fameux débat entre les partisans du compostage avec tri à la source et ceux du traitement mécano-biologique (TMB), qui remonte au début des années 1990, ainsi que le débat plus récent entre les tenants du compostage et ceux de la biométhanisation.

Plusieurs firmes de génie sont aussi moins au courant des aspects relatifs à la qualité agronomique, à la conformité réglementaire et à la mise en marché des produits à épandre, ainsi que des contraintes d’épandage et de la gestion des odeurs à la ferme, de l’acceptabilité sociale de l’épandage et des tendances dans ce domaine.

Il est donc important que l’organisme municipal dispose d’un éclairage indépendant sur les conclusions des études, afin de s’assurer que les décisions, qui impliqueront souvent des dépenses de plusieurs millions de dollars, n’entraîneront pas des problèmes imprévus d’écoulement des produits et d’acceptation sociale.

Services offerts

À la suite d’échanges préalables avec l’organisme municipal et de l’analyse des études, nous identifierons les principaux éléments faibles ou problématiques, ainsi que les pistes de solutions. Un avis écrit, bref et concis, sera remis, présenté et discuté avec les représentants municipaux. Le tout peut être réalisé en seulement quelques jours, de façon rapide et peu coûteuse.

Une expertise peu commune

Au cours de sa carrière, Marc Hébert a conseillé divers organismes impliqués dans le traitement et la valorisation des matières organiques, en ce qui concerne les aspects techniques, agronomiques, environnementaux, de conformité réglementaire, de communication et de réduction des GES. Il a visité des dizaines d’usines et d’unités de traitement au Québec, au Canada, aux États-Unis et en France. Grâce à son expérience et à sa vision, à la fois globale et spécifique, il peut identifier rapidement les principales forces et faiblesses de chaque approche et proposer des solutions souvent simples et économiques.

Scroll to Top